Comment jardiner en ville ?

Comment jardiner en ville ?

L’été, les premiers beaux jours arrivent (enfin…) et nous proposent de clémentes températures. Beaucoup d’entre nous pensent aux joies conviviales du barbecue accompagné de ses crudités. Alors pourquoi ne pas planter soi-même quelques légumes ? Un balcon, une terrasse, un petit bout de jardin, verdissez vos extérieurs et créez votre « potager urbain » !

Et quoi de mieux que de voir pousser ses propres plantations, prendre un peu de temps, le temps qu’il faut à dame Nature. Prendre plaisir à se servir sur place, faire son petit marché chez soi, directement du producteur au consommateur. Une traçabilité des plus transparentes, une éco responsabilité affirmée résultant du fruit de son labeur.

Pour les plus urbains, il y a différentes solutions, tels que les jardins partagés (potagers ouvriers), les «square foot garden» (potagers en carré) et même le "window's farming" (planter devant une fenêtre). Sur ce dernier attention au choix des variétés car il y aura pas ou peu de pollinisation, préférer des variétés de légumes "parthénocarpique" ! (développement de fruit sans fécondation).

potager,urbain,citadin,ville,city,légumes,fruits,jardiner,jardin,bricoler,vegan,mode,bobo

Pour une exposition ensoleillée, pourquoi pas un carré de plantes aromatiques avec, pour les vivaces, l’estragon, la ciboulette, le persil, le thym et le romarin et pour, les annuelles, le basilic, la coriandre et l'aneth (plantées en pot, vous pouvez les rentrer l’hiver et les placer devant une fenêtre, au sud, de préférence). Un peu de menthe (attention celle-ci est envahissante) pour vos mojitos ou quelques tomates cerises pour l’apéro ? J’en vois certains montrant un surcroit d’intérêt tout d’un coup !

potager,urbain,jardin,citadin,ville,city,jardiner,jardinage,bricolage,bricoler,fruits,légumes,bobo,mode,tendance

Pour une exposition à l’ombre, préférez les légumes racines tels que les laitues, radis, carottes, et le trio ail / oignon / échalotes (qui redoutent l’excès d’eau). Généralement ces plantes s’associent bien entre elles mais attention, certaines font preuve «  d’incompatibilité d’humeur » comme le concombre et la tomate par exemple.

potager,urbain,ville,city,jardinage,jardiner,citadin,mode,tendance,bobo,bricolage,bricoler,fruits,légumes

L’idéal serait de planter un maximum de variétés et de développer, si possible, au maximum la biodiversité. Plus un écosystème sera diversifié et plus il sera apte à se protéger et à se développer durablement. L’un des exemples les plus connus est le « compagnonnage » de la carotte et du poireau, en effet  l'odeur de la carotte repousse la teigne du poireau et l'odeur du poireau repousse la mouche de la carotte.

Une astuce pour accroître la pollinisation, semez quelques graines de moutarde (ou de colza), celle-ci est facile à entretenir. Elle fait partie de la flore "mellifère" et devient un excellent engrais vert afin de fertiliser la terre qui la reçoit. Il est possible de conserver les graines pour ressemer l’année d'après ou de laisser en place pour un ensemencement naturel. Et pourquoi ne pas faire votre propre moutarde...?

Un dernier conseil: paillez ! Pas de terre à nue en plein soleil afin de préserver tous les micro-organismes qui s’y trouvent. Foin, paille, un peu de tonte, BRF (bois raméal fragmenté) ou broyat, peu importe, ce que vous avez sous la main. Cela limitera aussi l’évaporation et diminuera les arrosages pour d’éventuelles économies d’eau. L’autre intérêt est de stopper l’apparition des mauvaises herbes bloquées par cette couche de surface. En somme, plus de désherbage !

potager,urbain,ville,city,tendance,citadin,fruits,légumes,mode,bobo,bricolage,bricoler,jardin

Et oui un toit convient aussi ! Chuutttt silence ça pousse…

Renseignez-vous auprès de votre mairie, vous seriez peut être surpris, ces tendances urbaines ont aussi une vocation sociale et même pédagogique pour les enfants. Certaines municipalités vous autorisant même à coloniser les espaces verts urbains pour créer vos propres cultures… Une opportunité souvent unique. Et pour finir, une réelle envie de consommer local se développe dans nos villes, profitez-en !

Publié le 03/07/2017 par Franck Damie Actualités, Urban life 0 65

Laissez un commentaire !Laisser une réponse

Pas de produits

Pour être déterminé Frais de port
0,00 € Total

Payer ma commande