Lucien a testé pour vous: Retaper un vélo pour pas cher !

Lucien a testé pour vous: Retaper un vélo pour pas cher !

Quand on lance sa petite entreprise, on cherche son marché puis on finit par le trouver et il n'est pas forcément lié à une passion au départ. Ensuite, on s'intéresse à sa cible, on essaie de la comprendre, de s'adapter à son mode de vie jusqu'à choisir de l'adopter, pourquoi pas ! C'est ce que je me suis mis à faire. A vouloir prôner la mobilité positive, je me suis dit qu'il serait temps que je m'y mette moi aussi ! J'ai choisi de le vivre à fond en commençant par le début. Un commuter doit connaître les rudiments de la mécanique de son vélo, j'ai donc choisi de refaire moi-même un vélo pour ensuite en être fier avant de faire du vélo ! Je vais vous raconter l'histoire de cette nouvelle aventure !

1ère étape: Le choix du vélo.

Seul face à vous-même et sans rien y connaître, il va falloir vous choisir un vélo, à moins que ce ne soit lui qui vous choisisse, avant d'adopter le commuting comme mode de vie ! Penser à vous renseigner sur les blogs spécialisés - faîtes appel à Xavier de chez Weelz! par exemple ! - ou auprès d'amis connaisseurs. Que vous le vouliez roulant ou non, il y a quelques points important auxquels il faudra porter une attention particulière ! Le cadre ne doit pas avoir reçu de coup pour conserver sa rigidité. Il ne doit comporter aucun point de fragilité. Vérifiez les roues, elles ne doivent pas être voilées et comporter l'intégralité de leurs rayons (36, si tout est normal). Niveau taille, quand on y connaît rien, c'est la galère. Pour moi qui porte du M (oui oui, je parle bien des vêtements !), une taille 54-56 me correspond plutôt bien.

Explication: La taille correspond à la longueur du tube de selle, de l'axe du pédalier jusqu'en haut de la tige de selle. Plus vous êtes grand, plus la longueur de ce tube devra être important. (Logique, me direz-vous !)

taille,vélo,préco,guide,bicyclette,choix,facile,simple,urbain,weelz

Attention aussi, sur les vieux biclous, la selle ne se règle pas en un tour de main. Il vous faudra une clef la plupart du temps pour la régler. C'est un détail qui me paraît important d'être souligné, surtout quand on ne le sait pas !

Voilà pour la théorie... En pratique, je suis allé sur Le Bon Coin et je me suis déplacé pour aller voir les vélos, les essayer et estimer les travaux ! Bien m'en a pris... Certains vélos qui avaient ma préférence ce sont révélés décevants. J'ai finalement choisi le biclou sur lequel je me suis senti le mieux: un joli Jacques Anquetil gris au prix négocié de 50€. Je voulais un vélo en bon état général, en état de rouler. Certains préfèreront des vélos moins propres, d'autres seulement le cadre. Là, c'est vous face à votre courage, votre temps et votre budget, aussi.

vélo,occasion,urbain,citadin,biclou,bicyclette,rénovation,bricolage,bricolo,fixie,singlespeed,commuting,commuter

2è étape: J'estime les travaux pour ma sécurité et mon plaisir.

50€ c'est pour moi un bon prix pour mon vélo. Il roule, n'est pas en très mauvais état, ne fait pas de bruits bizarres. Pour ce tarif, j'ai un vélo en acier ! On ne peut pas tout avoir. Sachez que si vous recherchez la performance, des cadres en aluminium ou en carbone existent. Attention, les prix montent vite !
Mes premiers tours de roues avec le biclou se passent bien. Je note que le freinage laisse à désirer, les pneus sont bons, la selle aussi, la guidoline (ce qui recouvre le guidon) est plutôt propre. Seul problème majeur, faire jouer le rétropédalage au niveau du pédalier (le mouvement de retour du pédalier avant le redémarrage, NDLR) entraîne un déraillement. C'est très désagréable mais il faut dire que la transmission est vraiment très sale. La graisse recouvre à peu près tout. Pas génial pour le pantalon ! M'enfin... (comme dirait Gaston)
Je me pose la question du style également ! Je veux un vélo cool à l'air agressif, sur le modèle des fixies modernes. Je veux conserver les gardes boues et les lumières (d'autant qu'elles fonctionnent) pour conserver un aspect 'cyclotourisme' qui me plaît bien également... D'autant que je pourrai m'en servir dans un cadre champêtre, à l'occasion.
Pour la couleur, je choisis le bleu et de changer le guidon pour un Bullhorn. Vous le découvrirez en photo plus loin !
Pour compléter mon diagnostic, je passe chez "Les Mains dans le guidon", un atelier vélo participatif du centre de Lille où je pense bien passer quelques temps prochainement. Renaud me confirme le diagnostic et se dit prêt à m'aider dans ce nouveau projet. Ils ont les pièces à disposition, il me faudra donc:
- Des câbles, gaines et des patins de frein
- Un cintre Bullhorn
- De la guidoline bleue
- Une selle bleue
- Des pneus à flancs bleus
- De l'huile de coude

3è étape: Au travail

guidon,atelier,rénovation,lille,urbain,citadin,fixie,design,singlespeed,bricolage,vélo,bicyclette,biclou

Une fois tout cela pris en compte, je recherche le matériel. Je trouve de la guidoline à 10€, un bullhorn état neuf à 8€, des pneus à flancs bleus d'occasion à 10€ la paire (Pour mon utilisation, ça ira très bien) et pour le reste, on verra "Aux Mains" ! J'estime passer 2 après-midi pour la rénovation du précieux vélo !
Je me rends donc  chez "Les Mains dans le Guidon". Le principe de cet atelier participatif est simple: Pour 30€ l'année civile, vous disposez de consommables (WD40, produits de nettoyage, etc.), d'outils, du conseil et de l'aide des tenanciers ! Par contre, le cambouis et la sueur, c'est pour vous ! Croyez-moi, c'est bien mieux comme ça !

velo,boulot,biclou,bicyclette,rénovation,travail,bricolage,réparer,guidon,urbain,commuter,commuting,citadin,fixie,singlespeed

J'accroche mon vélo à une potence, et c'est parti. Je commence par le système de freinage. Je change l'ensemble des câbles, les gaines ainsi que les patins de frein. En une heure, c'est fait. Je passe ensuite au guidon. J'enlève l'ancienne guidoline et démonte le cintre course monté en "bélier" pour le remplacer par mon bullhorn avec la précieuse aide de Renaud ! Ca y est, mon biclou a de la gueule !
Au moment de remettre mes anciennes poignées de frein, aïe, elles sont trop longues. Imprévues au budget, je les remplace tout de même par des neuves, plus courtes, pour 25€ la paire. Je continue et choisis de me lancer dans le changement de mes pneus 1 heure avant la fermeture de l'atelier. Pas si évident que ça, finalement ! Je regonfle l'arrière, tout va bien, ça coince à l'avant: la chambre à air a été pincée, le pneu se dégonfle. Je la change, ce nouvel imprévu me coûte 5€. Il me reste une demi-heure pour changer la selle. J'opte pour un modèle Vintage à 20€ entraîné par l'enthousiasme de Renaud ! Et bien, c'est pour moi une grande surprise mais c'est bien ce qui aura été le plus laborieux ! Les écrous sont difficilement accessibles, c'est long et fastidieux. Le travail se termine, je paie ma note et m'apprête à repartir.... C'est bien entendu sans compter sur LA tuile de la journée ! Suite à un gonflage peut-être un peu exagéré (pourtant conforme aux recommandations présentes sur le pneu), la chambre à air EXPLOSE ! Littéralement. Je suis bon pour en changer une nouvelle fois...

velo,bicyclette,rénovation,guidon,fixie,singlespeed,commuter,commuting,bricoler,bricolage,urbain,citadin

4è étape: Suite et Fin

Passée cette galère, heureusement à l'atelier, je rentre chez moi pour poser la guidoline. Cela paraît compliqué surtout que la mienne n'est pas collante mais se fixe par tension. YouTube est mon ami, je suis à la lettre et sans précipitation un tuto très pédagogique que je vous partage ici:

https://www.youtube.com/watch?v=Rhx-BoY_3xw

J'y arrive donc sans grande difficulté, avec méthode et application.
2 jours plus tard, je retourne à l'atelier pour m'occuper du système de transmission, briquer le tout et terminer correctement le travail ! Je fais cette fois appel à Grégoire qui me conseille de changer la chaîne. Je pense en effet que le temps de nettoyage sera long et je choisie donc d'investir dans une chaîne à 8€ tout à fait classique ! (J'ai envisagé une chaîne bleue mais sur les conseils de Vera, je me suis abstenu)
Je démonte le dérailleur. La crasse ayant recouvert le tout est telle que je me demande encore comment je pouvais pédaler ainsi. Bref, il y a du travail, je retrousse mes manches.
Je termine cette tâche laborieuse puis remonte la nouvelle chaîne avec l'aide de Renaud. J'apprends une nouvelle fois beaucoup. La roue se met à tourner, tout est propre et brillant, les vitesses passent vite et bien, je suis très heureux du travail accompli.
Je termine en nettoyant les points de rouille du cadre et des jantes à la paille de fer ! Il n'y a rien de mieux. Essayez, c'est bluffant !

vélo,boulot,réparation,bricoler,bricolage,travail,singlespeed,fixie,commuter,commuting,urbain,citadin,sac,sacoche


Je redescends le vélo de la potence, très fier et heureux du travail accompli. Le vélo est beau et j'ai pu réaliser le travail dans le temps que je m'étais fixé.

bicyclette,biclou,vélo,rénovation,vintage,bricolage,bricoler,fixie,singlespeed,lille,commuter,commuting,urbain,citadin


Pour 100 - 150€ environ, j'ai refait un vélo sans avoir l'impression de monter l'Everest ! C'est de la mécanique très simple. Avec de bons conseils, de l'aide et du bon matériel, c'est à la portée de chacun ! Cela m'a plu de travailler chez "Les Mains dans le guidon". Le lieu est agréable, ça grouille toujours de monde, Renaud et Grégoire sont sympathiques, toujours de bon conseil et ont toujours une astuce à proposer face aux problèmes rencontrés. Vous trouverez l'ensemble des outils nécessaires même pour des rénovations plus importantes. Vous bénéficierez notamment d'une sableuse pour décaper votre cadre et d'une cabine de peinture pour le repeindre. Il y a tout je vous dis ! Même le café dans le petit espace salon au coeur de l'atelier !
Depuis que je roule avec ce biclou refait, j'ai crevé une fois (encore de la roue avant à cause d'un sous-gonflage cette fois) et j'ai du changer la selle Vintage blanche et bleue, le revêtement se décollait. :(

Le commuting est à la portée de tous, à des budgets très variables en plus d'apprendre et de prendre beaucoup de plaisir à l'atelier.

Alors, vous sautez le pas ?

vélo,neuf,vintage,anquetil,gris,bleu,rénovation,bricolage,commuting,commuter,vélotaf,urbain,citadin,bicyclette,biclou,sac

Publié le 08/06/2017 par Thibault Béchet Actualités, Partenariat, Urban life, Fun, Enquête 0 650

Laissez un commentaire !Laisser une réponse